Historique du TIR
Untitled

HISTORIQUE du Tir en FRANCE

 

3 AVRIL 1369 : Le Roi Charles V recommande la pratique officielle de l'arbalète comme essentiellement propre à développer la force et l'adresse.

Les premiers systèmes mécaniques de l'allumage de la charge de poudre datent de la fin du XVème siècle et du début du XVI ème siècle et les arquebusiers se regroupent dès cette époque pour se mesurer en concours de Tir.

Les premières sociétés civiles apparaissent .
(dans une organisation proche de nos clubs actuels) vers 1866.

Le 3 juin 1886 est créée l'Union des Sociétés de Tir de France dont le rôle est d'organiser des Championnats nationaux et scolaires, d'établir des records et de préparer la jeunesse à l'obtention du certificat d'aptitude militaire.

Pierre de Coubertin, 7 fois Champion de France au pistolet, impose dès la création des jeux Olympiques en 1896 que le tir figure au programme des épreuves olympiques.

En 1907, l'Union Internationale de Tir est créée à Zurich. Le Français Daniel MERILLON, Président de l'Union des Sociétés de Tir est nommé Président de l'U.I.T. L'U.I.T. a pour but de créer un lien de confraternité entre les grandes fédérations de tir de toutes les nations du Monde, d'organiser les compétitions internationales et de développer la pratique du tir.(119 pays sont actuellement affiliés à l'Union).

Le mouvement de développement du tir s'accentue jusqu'en 1914. Le nombre des Sociétés de Tir répandues sur tout le territoire s'élève à 3 500 et l'on compte 500 000 tireurs (130 000 licenciés pratiquent actuellement le tir sportif dans  1 954 clubs.
La F.F.Tir se place au 8ème rang des Fédérations Olympiques).

Après la première guerre mondiale, la pratique du tir est relancée doucement jusqu'à la promulgation le 18 avril 1939 du décret-loi qui classe les armes en huit catégories réparties dans deux sous-ensembles :

- Matériels de guerre (1ère, 2ème et 3ème catégories),
- Armes et munitions non considérées comme Matériels de guerre ...
 (4ème, 5ème, 6ème, 7ème et 8ème catégories).

Après 1945 et jusqu'aux années 60, les stands de tir sont fréquentés par une majorité de gendarmes, de réservistes et de policiers.

Le 15 mars 1967, l'Union des Sociétés de Tir fusionne avec la Fédération Française de Tir aux Armes de Chasse pour donner naissance à la Fédération Française de Tir.

Depuis la fin des années 70 le tir sportif, grâce à la mise en place d'une politique sportive novatrice acquiert ses titres de noblesse.

Pourtant le 15 juillet 1985 une nouvelle scission entraîne la création de la Fédération Française de Ball Trap qui se voit confier d’abord les disciplines Ball Trap non olympiques puis toutes les disciplines de Ball Trap

Depuis février 1994 la F.F.Tir, seule Fédération Française de Tir reconnue par l’I.S.S.F (Fédération Internationale de Tir Sportif, ex U.I.T), a la charge de toutes les disciplines olympiques (y compris celles du Ball Trap devenues Plateau).

 

Vendredi 15 Décembre 2017


retour à la page d'accueil l'Agenda Galerie Photos Annonces Page des actualités Sondage

<< Decembre 2017 >>
LuMaMeJeVeSaDi
123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Statistique Visiteurs

Total visiteurs ..... 254005    
Visites aujourd'hui .........26    
Connectés ...........2    

Recherche Google
 

Recherche sur le site

Comité Départemental de Tir Sportif en Vaucluse.  Copyright © 2017 - Créé par Michel DEROMMELAERE
Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent
(art. 34 de la loi 'Informatique et Libertés' )
... Mentions Légales ... Nous Contacter ...